Skip to contentSkip to navigation
Lieu
Salle Norman-McLaren
Artiste(s)
Stéphane Crête et Philémon Crête
Admission
Entrée libre
Commissaire
Marco de Blois
Du 11 février au 4 avril 2021

Expérience de liberté, de dépaysement, d’un désir profond d’aller se perdre ailleurs, Jamais seul invite le visiteur à un voyage qui le mène, en trois temps, dans une sorte d’au-delà à la fois très lointain et très personnel.

Jamais seul | ©Stéphane Crête et Philémon Crête

Acteur, auteur et metteur en scène, Stéphane Crête signe avec Jamais seul sa première installation vidéographique, conçue en collaboration avec le directeur photo, réalisateur et monteur Philémon Crête, fils de l’artiste.

L’œuvre impose un rapport au corps semblable à celui qui s’établit parfois entre l’acteur et le spectateur au théâtre, ce mélange d’intimité, de proximité et d’énergie brute qui caractérise certaines démarches expérimentales et plusieurs performances. La projection monumentale de la partie centrale met en évidence et isole le corps de l’acteur (en l’occurrence Stéphane Crête) dans des paysages dénudés et grandioses. Aucun artifice ne nous permet de détourner le regard de ce corps parfois nu, parfois vêtu, filmé des pieds à la tête.

En ces temps d’urgence écologique, ces images soulignent l’importance de la nature, appellent au respect de celle-ci, voire à sa sanctification. Pourtant, elles pourraient être aussi une représentation dystopique d’une fin du monde, alors que nous assistons aux déambulations de ce qui pourrait être le dernier humain sur Terre.
Marco de Blois
Programmateur-conservateur
Découvrez le teaser de l’exposition

Explorer

Au bout de la solitude, avec Stéphane Crête

Capsule vidéo de La Fabrique culturelle

Stéphane Crête

Artiste transdisciplinaire, auteur, homme de théâtre, enseignant, ritualiste et performeur, Stéphane Crête navigue avec autant d’aisance dans les productions grand public (Dans une galaxie près de chez vous, Rue King, Jeune Juliette) que dans le théâtre expérimental (Numain, Esteban, Mauvais goût, Les Laboratoires Crête), et ce depuis plus de 30 ans. Par la création d'objets qui questionnent sans cesse les limites de la représentation et qui se veulent libérés des étiquettes conventionnelles, Stéphane Crête propose un corpus qu’on juge souvent comme étant inclassable. Jamais seul est sa première installation.

Photo : Angelo Barsetti

Stéphane Crête
Philémon Crête

Philémon Crête

Directeur photo, monteur et réalisateur, Philémon Crête commence son parcours en réalisant plusieurs vidéoclips pour des artistes locaux et internationaux comme Nekfeu et Choses Sauvages. Il assure ensuite le montage de deux longs métrages, dont le film de Robert Morin, Un paradis pour tous (2015), et signe également la réalisation et l’image de quelques courts métrages comme Latent (2017), Puisqu’on se tue toujours trop tard (2019) et La fin soleil (2020). Philémon collabore actuellement avec la Coop Vidéo de Montréal et travaille comme directeur photo avec Nicolas Wadimoff (Maisonneuve), Guillaume Laurin (JOJO) ainsi que Henry Bernadet et Bruno Chouinard sur quelques projets de films à venir.

Photo : Victoria Dimaano

Ouvrir