Du Jeudi 01 Mars 2018 au Samedi 31 Mars 2018

centre d'art et d'essai : mars 2018

LES 5, 6 ET 8 MARS, 18 H
LE 7 MARS, 20 H 30
LES 9 ET 10 MARS ET DU 12 AU 15 MARS, 20 H 45
LE 11 MARS, 15 H 15
 
Réal. : Bruno Boulianne [Qué., 2017, 45 min., VOF]
 

Un artiste de la rue, un cow-boy urbain. Un homme meurtri, un beau poqué, mais un survivant. À grands coups de pinceau, d’humour et d’amitiés il redonne vie aux vitrines de Montréal, enjolive le cœur des commerçants et l’âme des passants. Peintre-affichiste – un métier en voie de disparition – Claude Dolbec a choisi la marge pour mieux retrouver ses frères humains et le sens du beau. Une histoire d’amour inspirante, un récit de résilience hors normes.

suivi de 

Réal. : Fanie Pelletier [Qué., 2017, 31 min., VOF]

 

Photo jaunie est un documentaire dans lequel la réalisatrice retrace l’existence de son père, décédé lorsqu’elle avait 12 ans, à travers un montage de ses mémoires. À partir des films de famille tournés par son grand-père paternel et par son père entre 1954 et 1998 et les journaux intimes qu’il a écrit au cours de sa vie, elle retrace l’histoire d’un homme ordinaire dont la mémoire personnelle fait écho à une mémoire collective : celle d’une génération issue d’une société post grande noirceur où la libération est aussi synonyme de perte de repères. Commence alors un dialogue empreint de nostalgie, entre les vidéos heureux et les écrits tourmentés, qui devient très vite universel.

 

 

 

LE 7 MARS, 18 H 30

LES 30 MARS ET 2 AVRIL, 17 H

LES 31 MARS ET 1ER AVRIL, 15 H

 
Réal. : Luc Bourdon [Qué., 2018, 102 min.,VOF]
* Luc Bourdon sera présent dans le cadre des soirées Les cinéastes racontent.
 
Un portrait impressionniste des années 1970 en images, en chansons et en musique.
 
 
 
DU 5 AU 11 MARS, 15 H
LES 17 ET 18 MARS, 15 H
LES 23 ET 24 MARS, 15 H
 
Réal. : Benjamin Renner et Patrice Imbert [Fr., 2016, 79 min., VOF]
 
Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent, on y trouve des animaux particulièrement agités, un Renard qui se prend pour une Poule, un Lapin qui fait la Cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père Noël. Si vous voulez prendre des vacances, passez votre chemin...
 

 
 
LES 5, 6 ET 8 MARS, 19 H 45
LE 7 MARS, 17 H
LES 18 ET 19 MARS, 20 H 30
DU 24 AU 26 MARS, 21 H 15
 
Réal. : Ian Lagarde [Qué., 2017, 84 min., VOSTF]
 
À l’hôtel El Palacio, un tout-inclus des Caraïbes, Mike n’a d’yeux que pour le buffet à volonté. Son appétit vorace, un magnétisme mystérieux et d’étranges petits gestes miraculeux attirent les curieux, parmi lesquels il se fait une panoplie d’amis, d’admirateurs et de complices, ainsi qu’un ennemi jaloux et encombrant. Ces derniers l’accompagneront dans une descente gargantuesque mêlant débâcle sociale et intime; une métamorphose étrange soutenue par le meilleur service à la clientèle du monde.
 
 
 
DU 9 AU 11 MARS, 13 H 15
DU 9 AU 15 MARS, 17 H
LES 9 ET 10 MARS, ET DU 12 AU 15 MARS, 19 H
LE 11 MARS, 20 H 45
DU 16 AU 18 MARS, 13 H 15
DU 16 AU 21 MARS, 16 H 30
LE 22 MARS, 18 H 15
LE 24 MARS, 15 H
 
Réal. : Philippe Van Leeuw [Belg.-Fr., 2017, 86 min., VOSTF]

 

Dans la Syrie en guerre, d'innombrables familles sont restées piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. Courageusement, ils s’organisent au jour le jour pour continuer à vivre malgré les pénuries et le danger, et par solidarité, recueillent un couple de voisins et son nouveau-né. Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.

 

 

DU 16 AU 20 MARS, 18 H 15

 
Réal. : Hugh Gibson [Can., 2016, 95 min., VOSTF]
 

Tourné sur cinq ans, le documentaire de Hugh Gibson examine la vie des habitués du centre communautaire Regent Park à Toronto. Les travailleurs sociaux comprennent pleinement ceux qui viennent solliciter leur aide: en effet, ils ont été ou sont encore eux-mêmes accros à la drogue. Optant pour une approche directe et dépouillée, Hugh Gibson se concentre sur trois personnages, Marty, Roxanne et Greg. Il dresse ainsi un portrait complexe et poignant des conditions sociales et des injustices qui entretiennent la vulnérabilité et le mal-être de ces hommes et femmes à la frange de la société. 

 

 
 
LES 16 ET 17 MARS, 20 H 30
 
Réal. : Jeanne Leblanc [Qué., 2018, 80 min., VOF]
 
Mathilde, qui est en fugue depuis 8 ans, revient dans la ville de son enfance après des années d'absence inexpliquée. Le retour n'est jamais facile, surtout qu'elle sait que sa mère est gravement malade et sur le point de mourir. Mais pour pouvoir dire adieu, il faut d'abord recoller les pots-cassés. Le temps d'une journée, Mathilde sera confrontée à ses décisions d'adolescentes et aux conséquences qu'elles ont eu sur sa famille.

 

 
 
 
LES 20 ET 22 MARS, 20 H 30
 
Réal. : Pascal Plante [Qué., 2018, 97 min., VOF]
 
Théo fête son 18e anniversaire en assistant à un spectacle de musique. Il termine la soirée, seul, dans un restaurant où il fait la connaissance de Mag, une fille marginale. Cela ne leur prend pas de temps avant de parler de tatouages et de préférences musicales. En raccompagnant sa nouvelle amie à bicyclette, Théo est invité à rester pour la nuit. Une idylle naît graduellement au fil de leurs rencontres. Théo cache toutefois un secret et il s'apprête à quitter Montréal pour remettre les compteurs à zéro dans une petite ville, loin des remords de son passé.
 

Les faux tatouages - Bande annonce from Maison 4:3 on Vimeo.

 
 
 
LE 23 MARS, 19 H
LE 24 MARS, 18 H
LE 25 MARS, 15 H
DU 26 AU 29 MARS, 18 H
DU 30 MARS AU 4 AVRIL, 16 H 30
LE 5 AVRIL, 18 H 30
 
Réal. : Bruno Boulianne [Qué., 2017, 72 min., VOF]
 

Au cœur du fleuve Saint-Laurent, sur l’Isle aux Oyes et l’Isle aux Grues un chasseur de légende découvre la fulgurance de l’art et la beauté de son monde. Incarnation vivante des lieux, c’est ici que Gilles Gagné vit et exerce son métier de guide de chasse, habitant ce pays en lien étroit avec les éléments, l’histoire et la mémoire.  Pendant trente ans, Gilles Gagné a guidé le peintre Jean-Paul Riopelle vers les plus belles chasses à l’oie. Il accompagne maintenant l’artiste Marc Séguin sur des sentiers apparentés…

 
 
 
LE 23 MARS, 21 H
LE 24 MARS, 19 H 30
LE 25 MARS, 17 H
DU 26 AU 29 MARS, 18 H
 
Réal. : Sonia Kronlund [Af.-Fr.-All., 2017, 85 min, VOSTF]
 

Salim Shaheen est une force de la nature qui impose immédiatement son corps monumental à l’écran. Passionné de cinéma, il ne vit que pour les innombrables films qu’il produit, écrit, réalise et interprète, de préférence dans le rôle d’un héros indestructible. Roi incontestable de la série Z en Afghanistan, Shaheen combat les horreurs du quotidien avec les armes du cinéma populaire – à raison de plus de 10 films par an. Sonia Kronlund capte avec un juste mélange de fascination et de distance critique la personnalité plus grande que nature de cet artiste et homme d’affaires autodidacte, mythomane et grand rassembleur. Son portrait nuancé parvient ainsi à rendre hommage au courage de Shaheen, à sa folie et à la mince ligne entre fiction et réalité dans un pays où les drames à grande échelle demeurent quotidiens. (BD)

 
 
 
DU 26 AU 29 MARS, 16 H15
 
Réal. : Serge Giguère [Qué., 2017, 86 min., DCP, VOF]
 
Le réalisateur Serge Giguère a mis la main sur une centaine de lettres écrites par sa mère au tournant des années 1950. Alors que ces lettres racontent le quotidien difficile, mais souvent cocasse, d'une famille ouvrière de seize enfants, Serge Giguère entreprend de bricoler ses propres souvenirs pour en faire surgir autant de « patentes » hétéroclites, comme un écho à sa mère qui coud, tapisse et invente sa vie au jour le jour. Au fil des confidences à sa fille, ponctuées d'entretiens avec ses frères et soeurs encore vivants, Les lettres de ma mère sonde ce qu'il y a de plus intime au coeur de chacun de nous : l'amour maternel vécu, recherché, toujours questionné.
 
 
 
 
 
DU 27 AU 29 MARS, 21 H 15
 
Réal. : Eisha Marjara [Can., 2017, 95 min., DCP, VOSTF]
 
Sid Gill sent la pression de ses parents originaires de l’Inde de se marier et d’élever une famille. Alors que Sid annonce au monde qu’elle est une femme, un garçon de 14 ans nommé Ralph se présente à sa porte en annonçant que Sid est son père. Bien que Ralph soit surpris de découvrir que son père est maintenant une femme, il pense qu’avoir un parent transgenre est assez cool. Mais Ralph n’a rien dit ni à sa mère,  ni à son beau-père, à propos de son père biologique. Et puis, il y a l’amant de Sid, Daniel, qui n’a pas encore révélé à sa famille sa liaison avec Sid, et qui n’est pas prêt à accepter un beau-fils et à compliquer sa vie encore davantage. La sortie du placard de Sid a un effet boule de neige que nul ne pouvait prévoir. Que se passe-t-il quand les sexes, les générations et les cultures entrent en collision pour créer une famille vraiment moderne ?

 

VENUS TRAILER - BANDE ANNONCE from Eisha Marjara on Vimeo.

 

DU 30 MARS AU 5 AVRIL, 20 H
 
Réal. : Sophie Bedard Marcotte [Can., 2017, 65 min.,]
 
Alors qu’un cargo spatial menace de s’effondrer sur la Terre, Claire, jeune artiste, traverse un hiver difficile. Pour sa première fiction, Sophie Bédard Marcotte adapte l’intimisme et le style visuel de Chantal Akerman aux préoccupations de la génération du millénaire dans un exercice narratif expérimental des plus audacieux.
 
suivi de
Réal. : Yousra Benziane [Can., 2017, 4 min., VOFSTA]
 
Bulletin spécial explore la façon dont les lignes tracent nos vies.
 
 
 
DU 30 MARS AU 2 AVRIL, 14 H 30 ET 18 H
LES 3 ET 4 AVRIL, 18 H
LE 5 AVRIL, 16 H 30
 
Réal. : Raymond St-Jean [Qué., 2017, 101 min., VOF]
 

Louise Lecavalier - Sur son cheval de feu raconte l'histoire inspirante de cette créatrice indomptable, qui a révolutionné la danse contemporaine dans les années 1980 avec le chorégraphe Édouard Lock et qui voit aujourd'hui sa carrière en solo s'épanouir sur la scène internationale. À 58 ans, Louise Lecavalier est une icône de la danse, une créatrice unique dont l'art transcende les limites du corps humain.

 

Projections

Cycles

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.