Du Lundi 01 Janvier 2018 au Mercredi 31 Janvier 2018

centre d'art et d'essai : janvier 2018

DU 12 AU 18 JANVIER
DU 19 AU 25 JANVIER, À 17 H 30
DU 29 JANVIER AU 1ER FÉVRIER, À 17 H
 
Labrecque, une caméra pour la mémoire
Réal. : Michel La Veaux [Can., 2017, 94 min, VOF]
Le film sera suivi de documentaire de Jean-Claude Labrecque
 
Ce documentaire se veut une rencontre avec Jean-Claude Labrecque. Il fait partie d’une lignée de cinéastes pionniers d’une inventivité folle qui ont défini une façon de faire le cinéma et en particulier le documentaire québécois. Notre imaginaire collectif est imprégné d’images « figées dans le temps » et fixées sur la pellicule, images qui marquent des moments importants de l’Histoire du développement social, culturel et politique du Québec moderne. Derrière la caméra se retrouvent l’oeil et le regard de Labrecque. À partir d’extraits de films tournés par Labrecque comme déclencheur de cette « conversation », le réalisateur-directeur de la photographie Michel La Veaux veut aller voir derrière l’image et nous faire découvrir la petite histoire derrière la grande. On nous révèle alors comment se sont tournées ces images et quelles astuces ont permis à Labrecque d’obtenir cette vérité qui transperce l’écran et qui fait de ces images le reflet unique de moments de notre Histoire.
 

Une programmation complémentaire des films de Jean-Claude Labrecque sera présentée à la suite du documentaire du 12 au 18 janvier.

Vendredi 12 janv. : 60 cycles (17 min)

Samedi 13 janv. : Un jeu si simple (30 min)

Dimanche 14 janv. : Mémoire en fête (27 min)

Lundi 15 janv. : Marie Uguay (56 min)

Mardi 16 janv. : 60 cycles (17 min)

Mercredi 17 janv. : Un jeu si simple (30 min)

Jeudi 18 janv. : Mémoire en fête (27 min)

 

Labrecque, une caméra pour la mémoire - (Bande-annonce) from NFB/marketing on Vimeo.

 

DU 16 AU 19 JANVIER À 14 h 15
LE 20 ET 21 JANVIER À 15 H 30
LE 27 ET 28 JANVIER À 13 H 15
 
VISAGES VILLAGES 
Réal. :  Agnès Varda 
[Fr., 2017, 89 min, DCP, VOF] 
* En nomination aux Oscars
 
Agnès Varda et JR partent sur les routes de France en quête de rencontres spontanées ou organisées. En voiture et dans le camion spécial de JR, loin des grandes villes, ils combineront leurs deux façons d'aller vers les autres.
 
 
 
DU 19 AU 25 JANVIER À 19 H 15
DU 27 JANVIER AU 1ER FÉVRIER À 16 H 45
 
Destierros
Réal. : Hubert Caron-Guay [Qué., 2017, 92 min]
 
Les mécanismes frontaliers qui agissent sur les migrants sont multiples. De refuge en refuge, en empruntant les trains, les migrants prennent direction Nord à travers le Mexique pour atteindre les États-Unis et le Canada.  À la veille de l'élection américaine, ils savent que ce pourrait être leur dernière chance de franchir la frontière. En suivant la trajectoire des migrants, Destierros trace la situation d'Une réclusion.  Il trace une route où le temps reste encore le chemin le plus long entre deux endroits.
 
 
 
 
DU 26 AU 28 JANVIER À 20 H 30
DU 29 JANVIER AU 1ER FÉVRIER À 18 H 30
***La projection du 26 janvier sera suivie d'une séance de questions avec la réalisatrice
 
Geek Girls
Réal. : Gina Hara [Qué., 2017, 90 min, VOA]
 

Depuis quelques années, la communauté geek devient de plus en plus importante, assumant pleinement ses passions et régnant en roi sur la montagne de pop culture omniprésente dans nos vies. Mais ce groupe est majoritairement représenté par le sexe masculin, laissant souvent la portion féminine dans l’ombre. Pourtant les femmes ont une place importante, autant au cinéma, que dans les jeux vidéo, en passant par les comics. C’est donc par le biais de ses expériences personnelles et à travers plusieurs rencontres que la cinéaste Gina Hara donne enfin une voix à ces femmes qui se sont taillé une place dans la culture geek. Une cosplayer adepte des conventions, une blogueuse geek féministe, une « gameuse » professionnelle, une conceptrice de jeux vidéo, une ingénieure qui travaille pour la NASA… toutes des femmes qui vivent pleinement ce qui les font vibrer, et qui se livrent ouvertement à la caméra.

 

 
 
DU 26 AU 28 JANVIER À 18 H 30
DU 29 JANVIER AU 1ER FÉVRIER À 20 H 30
 
Le Vénérable W
Réal. : Barbet Schroeder [Fr.-Suisse, 2017, 100 min]
 
Les ethnies musulmanes de Birmanie sont depuis longtemps victimes de violences. Des moines bouddhistes extrémistes, dont le célèbre Wirathu, attisent, par leur discours, la haine vis-à-vis de cette communauté. Un paradoxe alors cette religion pacifique est fondée sur la tolérance et la non-violence. Barbet Schroeder a décidé de s'entretenir avec le personnage pour mieux décortiquer son discours xénophobe et haineux...
 
 
 

Projections

Cycles

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.