Le Jeudi 23 Novembre 2017

Temporaire

Du 12 Septembre 2013 au 3 Novembre 2013  / 

CONTINENTAL DIVIDE

Essai sur la forme d'un continent d'après la transcription sonore de ses bassins versants

Site Web du projet : http://www.klong.ca

ENTRÉE LIBRE

Ce projet tient de l'utopie et du documentaire ; très peu de la fiction. Il s'adresse à un observateur idéal dont le regard pourrait à la fois englober l'ensemble du continent et observer chacun de ses détails. Il utilise pour se réaliser les moyens de l'art : art sonore, art vidéo. Pourtant, son objectif étant de connaissance, il pourrait se réclamer d'une forme de science intuitive …

Continental Divide est aussi un roadmovie. Il présente le point de vue privilégié d'un observateur, non limité par des contraintes de fonctionnalité (exploitation d'un territoire) ou scientifiques (sciences de la Terre), mais pouvant tirer profit de ces savoirs. Le projet possède cet avantage que lui donne le fait de reposer uniquement sur un pur désir de connaissance, relative à son point de vue et à son échelle; c'est-à-dire dans un rapport direct d'observateur inclus dans le paysage.

Cette différence, anodine, peut avoir des conséquences remarquables lorsqu'elle est traduite sous la forme d'interrogations : Quel est le temps d'un très grand espace? Et celui d'une image? Quel est le son d'un continent?

Un des objectifs de Continental Divide est de transmettre l'expérience concrète de la forme et de la nature de ce continent (de sa partie nord), qui ne peut être véhiculée par l'abstraction des représentations cartographiques. Si, au-delà de cette connaissance, il éveille le désir d'aller voir par soimême, que le lecteur se rassure : il trouvera autre chose que ce que j'ai vu durant ce périple sonore et visuel de sept mois et de 41.000 km à travers les trois bassins versants majeurs du Canada.

Entre le très près et le très loin, les points de vue du regardeur

Considérer la surface visible du continent comme une matière organisée. Une étendue sur laquelle des signes écrits, tracés, griffonés et creusés par le temps, donne à lire une histoire de la matière et des êtres. Le paysage est cette histoire qui, si elle ne peut révéler directement sa forme (dissimulée derrière la prolifération des images), pourrait la manifester autrement.

Divisions naturelles

En géologie, la ligne de partage des eaux (continental divide) désigne cette démarcation selon laquelle les rivières et les fleuves s'écoulent dans des directions différentes vers les océans qui bordent un continent. La découverte, le développement et les divisions les plus anciennes de cet espace sont entièrement conditionnées par ces contraintes naturelles. Le territoire canadien est ainsi subdivisé en trois réseaux hydrographiques principaux : les bassins versants océaniques de l'Arctique, de l'Atlantique et du Pacifique.

Chaque bassin, présente des caractères et des paysages extrêmement contrastés. L’apport de nouvelles branches d’étude des sciences de la Terre, qui repensent en termes perceptifs l’analyse d’un territoire, m'a fourni les outils pour transposer les concepts et trouver des bases d’équivalence entre l’analyse d'un paysage et sa représentation possible par le sonore.

À partir d'une masse importante d'images filmées et photographiées le long des 41,000 km de mes parcours à travers le Canada, d’une quantité tout aussi imposante de documents produits par différents organismes gouvernementaux ou indépendants qui détaillent la topographie, les réseaux hydrographiques, la géographie physique et humaine, la géologie ainsi que l’histoire du continent, il m’a été possible de corroborer des valeurs chiffrées à des données visuelles et de tracer une partition qui reprend et décrit les grandes manifestations d’un territoire démesuré et fascinant.

Transcription sonore

Cette partition de Continental Divide reprend la structure en trois parties des bassins versants. À l’intérieur de chaque bassin, les divisions naturelles (les écozones) forment des tableaux de durée variable. Une écozone est définie par une combinaison de cinq catégories : le Relief, l’Eau, la Forêt, les Cultures, l’Urbanisation. Chaque catégorie est décrite par plusieurs paramètres dont la notation sert de cadre à la transcription vers les couches sonores individuelles.

C'est à dessein que les sons référentiels, provenant de la "nature", ont été largement évités. Ils sont en effet toujours la manifestation d'un lieu et d'un moment unique. Moins connotée, la matière électronique se prête mieux aux tracés des lignes et des formes, sans leur imposer d’image.

La nature particulière de Continental Divide tient aux fonctions que le son et l'image y occupent et au rapport qu'ils entretiennent. Ils sont organisés à la façon d'une polyphonie à six voix. La partie sonore, formée de cinq couches, est la transcription fidèle des tracés et profils dynamiques. Le son y révèle la forme du paysage. L'image, sixième voix de cette polyphonie, a pour fonction d'ancrer ces formes dans la matière du paysage.

Une mise en garde : ce n’est pas tant d’espace qu’il s’agit, mais de temps. Pas non plus du son ou de l'image, mais de l’écoute et du regard.

Et si, contre toute attente, de ces transcriptions géomorphologiques, quelque chose émerge qui ressemble à une musique, c'est qu'elle était déjà présente dans la matière, attendant d'être révélée.

Christian Calon

CONTINENTAL DIVIDE
90 min.

Horaire des projections / Screening schedule

Mardi / Tuesday
12h      13h30      15h      16h30                    

Mercredi au vendredi /Wednesday to Friday  
12h      13h30      15h      16h30      18h      19h30

Samedi-dimanche /Saturday and Sunday
13h      14h30      16h      17h30      19h

Continental Divide est formé de trois régions /
Continental Divide is in three parts

1. Arctique  / Arctic            32 mn
2. Atlantique / Atlantic       23 mn
3. Pacifique  / Pacific         35 mn

(projection en continu / looped projection)

Avec la collaboration de :

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.