Le Lundi 29 Mai 2017

Temporaire

Du 14 Novembre 2014 au 30 Novembre 2014  /  Espace Louise-Beaudet

LE PANLOGON ET QUELQUES CURIOSITÉS

Une exposition photographique de l'artiste Lydie Jean-dit-Pannel, présentée dans le cadre de la rétrospective Lydie Jean-Dit-Pannel, 10 ans dans le bruissement du monarque.

Artiste, voyageuse, militante, enseignante, femme, mère, fille, Lydie Jean-Dit-Pannel ne fait jamais de différence entre sa vie et son travail artistique. La Cinémathèque québécoise, en collaboration avec Vidéographe,  propose de découvrir Le Panlogon, un film journal tenu par Lydie depuis le début des années 2000. De saison en saison, toutes ses expériences et ses recherches y sont méticuleusement consignées, archivées, ciselées, conjuguées. A la fois autoportrait, carnet de croquis et journal de bord, ce work in progress vidéo d'une durée actuelle de 6 heures est composé d’une collection de plans séquences, haïkus visuels et sonores, numérotés de 0 à l’infini. Il est le système nerveux du travail de Lydie. Il donne toutes les clefs. La série de photographies présentée ici accompagne le film.

Extrait du texte de Martine Le Gac, 2 mai 2010, dans le catalogue ALIVE :  "En comparaison avec les vibrations optiques d’autres vidéos que l’artiste a réalisées par ailleurs — Mille e tre, Circus, Arm in Arm — , montées à des cadences prodigieuses, le déroulement du temps dans Le Panlogon, quand il suit normalement son cours, semble ralentir comme si au cœur d’un réel ordinaire se trouvaient les sons inattendus et l’impondérable. Celui-ci se présente presque toujours sous la forme d’un micro événement. S’il est spectaculaire, il n’est le plus souvent qu’une succession de déplacements à la limite de l’insignifiance. Pourtant, la vache qui traverse la route et le chien qui s’endort, la chenille qui avance, le moindre geste, sont regardés comme des miracles de vie expressive. L’œil trouve à chaque fois, au fur et à mesure que s’égrainent les captures vidéo, un rien du tout d’une densité phénoménale qui, grâce à l’art, prend une allure exceptionnelle. L’ouïe et la vision, mises en alerte, gagnent en finesse, en reconnaissance de ce qui jusqu’alors n’était pas considéré comme remarquable."
 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.