1 Mars 2017

Rétrospective Claude Miller du 6 au 23 mars à la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise est heureuse d’annoncer qu’elle projettera l’ensemble des longs métrages de fiction du cinéaste Claude Miller, en collaboration avec le Festival de films CINEMANIA.

Né à Paris en 1942, il aura marqué le paysage du cinéma français de la deuxième moitié du 20e siècle avec son  approche tantôt classique, tantôt risquée, mais toujours profondément humaine.

Diplômé de la défunte IDHEC (Institut des hautes études cinématographiques), Claude Miller fait d’abord ses classes à titre d’apprenti auprès de Jean-Luc Godard, François Truffaut, Jacques Demy, Robert Bresson et Marcel Carné. Il passera ainsi de nombreuses années à travailler à titre d’assistant réalisateur et de directeur de production. Il signe en 1976, à 34 ans, son premier long métrage La meilleure façon de marcher, qui recevra six nominations aux Césars de l’année subséquente. Initialement influencé par la démarche narrative et stylistique de ses mentors de la Nouvelle Vague, Claude Miller développera une approche scénaristique qui fera état de ses tendances contestataires.

Le classicisme formel du cinéaste contraste ainsi avec des personnages souvent socialement inadaptés, qui mettent en relief une posture contre-culturelle, comme on le constate notamment dans Mortelle randonnée (1983), L’Effrontée (1985) ou La Petite voleuse (1988, d’après un scénario de François Truffaut), deux oeuvres qui révèleront Charlotte Gainsbourg. Miller se fera aussi connaître pour ses nombreuses adaptations, notamment Garde à vue (1981, d’après Brainwash de John Wainwright), La Classe de neige (1998, d’après le roman d’Emmanuel Carrère), Betty Fischer et autres histoires (2001, d’après Un enfant pour un autre de Ruth Rendell) et La Petite Lili (2003, d’après La Mouette d’Anton Tchekov). Il réalisera un dernier film, Thérèse Desqueyroux, avant de succomber à un cancer en avril 2012; le film clôturera le Festival de Cannes de la même année.

Ami et collaborateur de Miller, le comédien Yves Jacques vient présenter les quatre premiers films de la rétrospective, les 6, 7, 8 et 9 mars.

PROGRAMMATION COMPLÈTE :
La Chambre des magiciennes - 6 Mars (présenté par Yves Jacques)
La Meilleure façon de marcher - 7 Mars (présenté par Yves Jacques)
Garde à vue - 8 Mars (présenté par Yves Jacques)
Mortelle randonnée - 9 Mars (présenté par Yves Jacques)
L’Effrontée - 11 Mars
La Petite voleuse - 11 Mars
L’Accompagnatrice - 13 Mars
Le Sourire - 14 Mars
La Classe de neige - 16 Mars
Dites-lui que je l’aime - 18 Mars
Betty Fisher et autres histoires - 18 Mars
La Petite Lili - 19 Mars
Un Secret - 21 Mars
Je suis heureux que ma mère soit vivante - 22 Mars 2017
Voyez comme ils dansent - 23 Mars 2017
Thérèse Desqueyroux - 23 Mars 2017

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

                                                                                                               - 30 -