From September, 01st 2017 to September, 30th 2017

Programmation Art et Essai : Septembre 2017

DÈS LE 18 AOÛT :
LA JEUNE FILLE SANS MAINS de Sébastien Laudenbach [Fr., 2016, 76min, DCP, VOF]
« Le diable propose à un meunier pauvre et épuisé de faire sa fortune s’il lui donne ce qui se trouve derrière son moulin. Le paysan n’y voit pas malice et accepte. Mais sa jeune fille est là, à l’arrière du bâtiment… L’enfant ayant pleuré des larmes d’un chagrin pur sur ses mains, le diable ordonne qu’on les lui coupe. Elle parvient à s’échapper, errant dans la campagne, vivant de fruits et d’eau fraîche, allant de rencontres fantastiques en aventures romantiques [...] La Jeune Fille sans mains est une œuvre qui met tous les sens en éveil. Et se double d’une réflexion subtile sur l’émancipation féminine.

DÈS LE 25 AOÛT :
L'ORNITHOLOGUE de Joao Pedro Rodrigues [Por.-Fr.-Bré., 2016, 117 min, DCP, VOSTF]
Fernando, un ornithologue, descend une rivière en kayak dans l’espoir d’apercevoir des spécimens rares de cigognes noires. Absorbé par la majesté du paysage, il se laisse surprendre par les rapides et échoue plus bas, inconscient, flottant dans son propre sang.

DÈS LE 15 SEPTEMBRE :
LET THERE BE LIGHT de Mila Aung-Thwin et Van Royko [Can., 2017, 80 min, DCP, VOSTF]
LET THERE BE LIGHT explore le futur de l'énergie atomique à travers le travail acharné des spécialistes de la fusion qui tentent de répondre à la question : peut-on créer sur Terre un soleil artificiel ? En frôlant le récit d'anticipation et la science-fiction, LET THERE BE LIGHT suit sur plusieurs années l'élaboration du projet international le plus ambitieux jamais mis en place pour faire de la fusion nucléaire une réalité : le gigantesque réacteur expérimental ITER, situé dans le sud de la France et qui regroupe des spécialistes de 37 pays différents, pourrait à terme proposer une nouvelle énergie qui remplacerait définitivement les énergies fossiles polluantes.

DÈS LE 29 SEPTEMBRE :
DAWSON CITY - FROZEN TIME de Bill Morrison [É.-U., 2017, 120 min, DCP, VOA]
Un long métrage de Bill Morrison reconstruit l’histoire vraie de la collection de 533 bobines de film (représentant 372 titres) datant des années 1910 et 1920, perdues pendant 50 ans avant d’être découvertes ensevelies dans un bassin sous-terrain subarctique dans les profondeurs du territoire du Yukon.

 

 

Projections

Cycles

My schedule

Log-in to automatically save your schedule for your next visit.